News
1/10/2019  
Une agriculture djihadiste au sein du Seuil sacré de l’Astan Qods-e Razavi

 
Une agriculture djihadiste au sein du Seuil sacré de l’Astan Qods-e Razavi

Le holding d’agriculture de l'Astan Qods-e Razavi, dans une lutte djihadiste, assume une part importante de la production agricole de la province du Khorasan Razavi. Les filiales de cette société grâce à l'utilisation de derniers outils agricoles et de diverses méthodes de culture, et grâce à des activités de recherche, ont réussi à jouer un rôle important dans l'autosuffisance du pays.
La Culture du colza, activité exemplaire de cette société
Le colza est l’un des produits cibles de la société d’agriculture de Sarakhs. La culture de cette plante a été lancée sur 50 hectares, grâce au soutien de l'Organisation du djihad agricole de la province, en vue de réduire les importations d'huiles végétales alimentaires. 
Production d'huile d'olive de qualité
L’Institut des dons islamiques et d’agriculture du sud du Khorasan, en raison de la réduction des ressources en eau et de l’augmentation de la production, s’est efforcé de déterminer un mode de culture approprié, en changeant de modèle de culture et en procédant plutôt à la plantation d'orge, de blé et de produits qui exigent peu d'irrigations. L’olive est un autre produit important de ce centre agricole. Les oliveraies sont équipées d’un système d'irrigation sous pression, baptisé Babler, qui permet de réduire la consommation d’eau et d’augmenter la production.

Production de pistache de qualité
L’Astan Qods-e Razavi a créé des vergers de pistaches grâce aux dons de la province de Semnān. Dans l'année courante, environ 70 tonnes de pistaches ont été produites sur 106 hectares. 

La ferme-modèle, unité d'élevage et d'agriculture la plus grande de l'Astan Qods-e Razavi
La ferme modèle de l'Astan Quds-e Razavi qui a été créée dans le but d'exploiter les ressources en eau et en sol pour la production et la fourniture de produits agricoles et animaux, la création de jardins fruitiers, la culture de fleurs et de plantes médicinales, la construction d'abattoir, de silos… est considérée comme la plus grande unité agricole et d'élevage de l'Astan Quds-e Razavi.
Nouveau modèle de vergers
Les jardins de la société de la ferme-modèle Razavi sont un exemple clair du nouveau modèle de jardinage. Cette société dispose de 33 hectares de jardins denses et à moitié dense dont le premier jardin dense de l'Astan Quds-e Razavi, d'une superficie de 5 hectares, a été créé en 2014.
Les problèmes d'eau et d'irrigation
Selon les statistiques mondiales, l’Iran, avec des précipitations moyennes de 250 mm par an, comptent parmi des pays les plus arides du monde et les plus limités dans ses ressources en eau. L'unité agricole de l'Astan Qods-e Razavi s'est également efforcée de faire face à la pénurie d'eau en équipant 280 hectares de terres de systèmes d'irrigation goutte à goutte.
Nouveaux moyens d'augmenter la productivité
La construction de vergers augmentant la superficie cultivée et la densité d'arbres par unité de surface, l'utilisation de nouveaux systèmes d'irrigation et de machines modernes pour les récoltes, sont les mesures prises par ce centre pour la réalisation d’une économie de base, au centre des programmes de la ferme modèle. 
 
 
Nombre de visiteurs du site:32
 
Soyez le premier à commenter

نظر شما
نام
پست الكترونيک
وب سایت
نظر
...