News
3/3/2014  
Quelques vues du développement des lieux saints Razavi

 
Quelques vues du développement des lieux saints Razavi

En ces jours-là, ni la cour commune Razavi n’existait, ni les gigantesques portiques comme ceux de l'imam Khomeiny, Dar ol hojjah et Dar ol marhamah n’accueillaient les pèlerins ; ces jours-là, le sanctuaire se limitait à la cour Atigh, à la mosquée Goharshad et plus tard, la cour imam Khomeiny et la cour Nouvelle y furent annexées.
En ces jours-là, tu pouvais, d'une perspective d'en haut, voir clairement que le sanctuaire de l'imam se trouvait au cœur de Machhad. En ces jours-là, toutes les rues de Machhad se terminaient sur une place que les habitants de Machhad appelaient '' Place de Hazrat'': place qui a laissé le cœur de la ville s'attacher au sien.''


En l'absence du grand Bazar Réza (as), du bazar Markazi (central) et des passages sur plusieurs étages, c'étaient des magasins autour de la Place de Hazrat qui procuraient ce que le cœur du pèlerin désirait apporter comme souvenir dans sa région.
La photo de l'angle sud-ouest de la place de Hazrat de 1320 jusqu'en 1322, montre quelques magasins qui se trouvaient à une distance plus courte de l'enceinte céleste de Hazrat Réza (as).
En ces jours, si tu te promenais autour de la place, la voix d’un jeune garçon se faisait entendre très haut et fort disant: « Nous prenons votre photo avec le sanctuaire de l'Imam Réza (as) ».
Il était placé comme apprenti chez son maître photographe. Le photographe possédait une toile sur laquelle était dessinée la perspective du saint sanctuaire de l'Imam Réza (as); le pèlerin se tenait entre la toile et le vieil appareil photo, et le photographe relâchant le déclencheur d'un clic, une image en noir et blanc du pèlerin, debout au milieu de la cour, une main sur la poitrine en signe de dévotion à l'égard de l'Imam, se formait sur le négatif.
Les pierres de prières et les chapelets d'un magasin qui se trouvaient là, les fruits secs et le safran de l'autre côté de la rue, les chemises et les foulards des marchands ambulants constituaient des souvenirs que le pèlerin pouvait remporter dans sa contrée.



L'édifice premier de la Place de Hazrat, construit tout autour du saint Sanctuaire entre 1308 et 1312, à trente mètres de distance des bâtiments environnants, est demeuré intact jusqu'en 1353, et beaucoup de souvenirs exquis sont restés dans la mémoire des pèlerins et des voisins.



Mais, au fil du temps, dû à l’attachement grandissant des pèlerins, leur nombre se mit à grandir et le saint Sanctuaire Razavi a pris des proportions plus larges; et cela pour qu'il y ait assez d'espace pour ceux et celles voulant lire la Ziaratnamé, être confortablement assis dans un coin, face au mausolée, de se recueillir et de pleurer, de laver la poussière de leur souci dans l'eau limpide de ce lieu tranquillisant céleste.
La première mesure qui fut concrétisée, après la destruction de l'ancienne Place de Hazrat et des vieux magasins autour de la Place, visait à aménager l'espace des environs du saint Sanctuaire Razavi.
D'après la vue enregistrée par l'appareil photographique d'Ali Asghar Nasseri Mehr en 1355, l'on voit comment les bâtiments et les magasins aux alentours de la Place de Hazrat ont fait place à des espaces verts.


La même vue de jadis tant et si bien que la présence massive de pèlerins et l'exigence d'un agrandissement de l'espace serein et spirituel du pèlerinage au sein du saint Sanctuaire Razavi a poussé à la construction de nouvelles cours et de portiques.
Cependant, la victoire de la glorieuse Révolution islamique et la manifestation de la gestion couronnée de succès dans l'ensemble immense de l'Astan Qods Razavi donnèrent une relance vertigineuse au processus du développement des lieux saints ; et très concrètement, en profitant correctement des biens en waqfs de l'Imam Réza (as), plusieurs cours et portiques furent construits au saint Sanctuaire Razavi au fil des années.


Le rythme de l'expansion des lieux saints Razavi d'une part, le nivellement des rues environnantes et leur asphaltage, ainsi que la croissance vertigineuse de divers bâtiments d'autre part, se réalisèrent tellement vite que la perspective du saint Sanctuaire Razavi se trouva transformée profondément.


Ce rythme continua tel qu'en moins de 30 ans, la superficie de 9500 mètres carrés d'espaces couverts de pèlerinage d'avant la Révolution islamique atteignit 70 mille mètres carrés et la superficie d'espaces ouverts de pèlerinage passa de 21 500 mètres carrés à 200 000 mètres carrés.
En outre, au cours de ces dernières années, plusieurs espaces de services dans les domaines de la culture, des bibliothèques, des universités, etc. furent construits et aménagés pour que l'ensemble sacré du sanctuaire Razavi puisse faire un bon accueil, meilleur que par le passé, aux pèlerins qui prennent le chemin de Machhad pour adresser à leur Imam le seul salut :'' Assalam Alayk ya Ali Ibn Moussa Al Réza (paix et bénédiction sur toi O Ali Ibn Moussa Al Réza).  
Nombre de visiteurs du site:1054
 
Soyez le premier à commenter
 
امتیاز دهی
 
 

نظر شما
نام
پست الكترونيک
وب سایت
نظر
...