News
12/9/2019  
 L´utilisation d’outils modernes au programme de l´Astan Quds-e Razavi

 
L´utilisation d’outils modernes au programme de l´Astan Quds-e Razavi

L'administrateur de l'Astan Quds-e Razavi, lors de la première réunion des femmes qui servent au mausolée de l'Imam Reza (a.s), a souligné que l'organisation de l'Astan Quds-e Razavi cherchait à utiliser des outils modernes et mis à jour.

Selon Astan News, le cheikh Ahmad Marvi, lors d'une réunion spéciale avec 60 femmes qui servent au mausolée de l'Imam Reza (as), appréciant le rôle efficace des femmes dans les services aux pèlerins, a déclaré : '' Les services sincères des femmes dans le sanctuaire de l’Imam Reza (a.s) sont très importants et nous tenons à ce qu'on accorde plus d’attention à leurs affaires et à leurs problèmes''. 

Précisant que l'augmentation des connaissances religieuses des pèlerins était une des questions les plus importantes pour l'Astan Quds-e Razavi, il a déclaré : ''À cet égard, nous avons recours à des outils modernes et mis à jour, et nous avons également l'intention d'utiliser le cyberespace efficacement et largement, pour rester en contact avec les gens tout au long de l'année. Les travaux culturels sont au centre des activités de l'Astan Quds-e Razavi. L'Imam Reza (a.s) est « le savant de la maison prophétique » et c'est ici que les gens apprendront à mieux le connaitre. La mission de l'Astan Quds-e Razavi est une mission culturelle. La parole de l'Imam Reza (a.s) : " Que Dieu bénisse celui qui revivifie notre affaire", est la devise centrale de l'Astan-e Quds Razavi.  En termes de constructions et d'infrastructures, nous ne ressentons aucun besoin dans le sanctuaire sacré. Bien sûr, il y a des projets en cours qui doivent être achevés, mais actuellement, l'Astan Qods-e Razavi se concentre sur les affaires culturelles. Les traductions du Coran et des livres saints du sanctuaire doivent être revues pour les rendre plus compréhensibles pour les pèlerins qui constituent une population hétérogène''.

Au début de cette réunion, Ali Akbar Assarnia, directeur du Centre des serviteurs de l'Astan Quds-e Razavi, a fait remarquer, que grâce à leurs services rendus aux pèlerins, les serviteurs sont les personnes les plus aptes à observer et à transmettre les problèmes des pèlerins. 

« En plus de transmettre des conseils et d’expliquer les problèmes directement à l'administrateur, ces réunions répondront aux préoccupations des pèlerins et de ceux qui en sont témoins pendant leur service, de manière précise et opérationnelle », a-t-il dit.

Au début de la réunion, plusieurs femmes chargées des services aux pèlerins du sanctuaire sacré de l’Imam Reza (as), ont présenté leurs points de vue et leurs suggestions, et ont abordé les questions relatives à leur domaine de travail.
 
Nombre de visiteurs du site:39
 
Soyez le premier à commenter

نظر شما
نام
پست الكترونيک
وب سایت
نظر
...