News
12/4/2018
Deuxième congrès international des cardiologues iraniens et européens à l’hôpital Razavi

  
Deuxième congrès international des cardiologues iraniens et européens à l’hôpital Razavi

Le deuxième congrès international des cardiologues iraniens et européens est organisé par l’hôpital Razavi de Machhad.
Astan news a annoncé que le professeur Feridoun Nouhi, directeur du Centre de chirurgie cardiovasculaire iranien, lors d’une conférence de presse au bureau de l’Astan Qods-e Razavi à Téhéran, a déclaré que le Deuxième congrès international des cardiologues iraniens et européens aura lieu du 5 au 8 décembre 2018, et sera consacré aux maladies cardiaques congénitales et structurelles, et aux maladies des valves et des vaisseaux coronaires, à l’hôpital spécialisé Razavi dépendant de l’Astan Qods-e Razavi.
Faisant allusion au fait que les maladies cardiovasculaires sont la cause principale de mortalité dans notre pays, il a déclaré : «Les maladies cardiaques congénitales et les soins médicaux pour les traitements non-chirurgicaux du cœur offerts récemment par les éminents médecins iraniens, seront les sujets principaux des rapports et des discours du congrès international de La Caspienne. En vérité, le traitement des maladies cardiaques qui se faisait à cœur ouvert, se fait actuellement grâce à une procédure hybride de chirurgies par voie percutanée peu-invasives ou invasives. L’importance de ce congrès est son aspect pédagogique pour les jeunes médecins iraniens, car d’éminents professeurs de plus de 20 pays et d’éminents professeurs iraniens participeront à ce congrès et les différentes techniques seront enseignées aux participants, de manière pratique».
Faisant allusion au fait que  plus de 600 personnes s’étaient inscrites pour participer à ce congrès, il a ajouté : «Des réunions spécialisées sur les soins infirmiers aux patients souffrant de maladies cardiaques, les problèmes d’insuffisance cardiaque et les techniques d'imagerie cardiaque embryonnaire dont chacune peut être le sujet d’un grand congrès, seront organisées en marge de ce congrès scientifique de quatre jours, et nous espérons que tous pourront en profiter».
Les maladies cardiovasculaires, responsables de 40 % de la mortalité en Iran
Le Professeur Nouhi a déclaré : «Les problèmes cardiaques sont la cause principale de la mortalité dans le monde. Malheureusement, le nombre des maladies cardiovasculaires dans notre pays, est légèrement supérieur à celui des pays développés car les facteurs de risque de ces maladies ne sont pas bien maîtrisés en Iran. Le diabète, la cigarette, le narguilé, les drogues, l'hyperlipidémie, le manque d’exercice et bien sûr les facteurs génétiques jouent un rôle dans l’apparition des maladies cardiaques. L’ensemble de ces facteurs créé un schéma approprié pour le développement des maladies cardiovasculaires et plus de 40% des décès sont dus à des problèmes cardiovasculaires, à des accidents vasculaires cérébraux et à leurs complications».

La réussite de l’Iran dans le contrôle des infarctus du myocarde aigu
« Un des éléments du progrès des services cardiovasculaires est le développement des équipements médicaux. Les sanctions à l'encontre de l'Iran, n'ont pas eu d'effet considérable sur la fourniture de services médicaux dans le secteur cardiovasculaire. Heureusement, l’Iran est considéré dans le monde, comme le pays qui a le mieux contrôlé les infarctus du myocarde aigu», a-t-il dit.
1% des naissances sont accompagné d’une maladie cardiaque
En marge de ce congrès, le docteur Hodjat Mortezayan, membre du corps professoral du centre cardiovasculaire Chahid Rajai de Téhéran, a déclaré que selon les statistiques, sur 100 naissances, un enfant était atteint d'une cardiopathie congénitale.
Faisant allusion au congrès international de cardiologie de l’hôpital Razavi, il a déclaré : « Ce congrès est organisé en deux parties sur les maladies cardiaques des adultes, le CTO,  et les maladies cardiaques congénitales des enfants et des adultes, le CSI. Les responsables de l’Astan Qods-e Razavi ont établi ces dernières années, une coopération plus étroite et spécialisée avec l'Association européenne des maladies cardiaques des adultes et des enfants. Le deuxième congrès international de cardiologie tenu à l’hôpital Razavi, présentera les méthodes de traitement des maladies coronariennes chroniques des adultes (CTO) et de traitement des maladies cardiaques congénitales. Des cardiologues de 20 pays participent à ce congrès et nous espérons être témoins de la présence massive de cardiologues iraniens et étrangers», a-t-il dit.
 
 
 
Soyez le premier à commenter

نظر شما
نام
پست الكترونيک
وب سایت
نظر
...