News
11/15/2019  
Remerciements du ministre pakistanais des affaires religieuses pour les services offerts par l’Astan Qods-e Razavi

 
Remerciements du ministre pakistanais des affaires religieuses pour les services offerts par l’Astan Qods-e Razavi

Le ministre pakistanais des affaires religieuses a présenté ses remerciements à l’Astan Qods-e Razavi pour les services offerts aux pèlerins urdus pendant l’Arbaïn de l’Imam Hossein (a.s) et le martyre de l’Imam Reza (a.s).

Selon Astan news, Nour Al Hagh Ghaderi, lors de l’organisation de la conférence internationale ″Rahmat al-Alamin″ au Pakistan, a rencontré le directeur de l’organisation culturelle de l’Astan Qods-e Razavi et l’a remercié pour les services spéciaux que le mausolée de l’Imam Reza (a.s) avait mis à la disposition des pèlerins pakistanais pour leur voyage en Iran et en Irak.

Remerciant l’Astan Qods-e Razavi pour ses aides et ses secours pour faciliter le pèlerinage des pèlerins pakistanais à ces deux occasions, le ministre pakistanais des affaires religieuses a déclaré : « Avec le soutien du Premier ministre et du Parlement pakistanais, nous avons mis en place un programme spécial pour encourager l'envoi de pèlerins aux mausolées des Saints Imams (a.s) en Irak et en Iran ».

Lors de cette rencontre, le cheikh Hodjat Ghonabadi, directeur de l’organisation culturelle de l’Astan Qods-e Razavi, a insisté sur la nécessité d’une coopération religieuse et culturelle entre les deux pays.

Dans un rapport sur les activités de l’Astan Qods-e Razavi pour accueillir les pèlerins pakistanais à la frontière de Mirjawa, il a déclaré que l’Astan Qods-e Razavi avait accueilli plus de 80 000 pèlerins pakistanais pendant la dernière décade du mois de Safar.

Remerciant pour l’organisation de la conférence internationale ″Rahmat al-Alamin″ et mettant l’accent sur l’organisation de réunions communes entre les religieux des différentes communautés musulmanes, il a ajouté : « Prêter attention à la méthode prophétique pour diriger la société islamique est une nécessité pour les gouvernements aujourd'hui, qui a été très bien abordée lors de cette conférence ».

Lors de cette conférence, les représentants des deux parties ont présenté les capacités religieuses et culturelles communes entre les deux pays, et les possibilités de coopération sur des questions liées au Coran, à la publication de livres et aux bibliothèques.
 
Nombre de visiteurs du site:34
 
Soyez le premier à commenter

نظر شما
نام
پست الكترونيک
وب سایت
نظر
...